virees nocturnes…


Pas folichon de promener son chien dans la nuit brune,bon,je possede un jardin,mais pas question que Gingko daigne y deposer la moindre petite crotte,pour lui ce serait un crime de lese-majeste…Donc, bien oblige de sortir deux trois fois par jour.   Des que je saisis sa laisse, il saute de joie dans tous les sens, et il faut le plaquer au sol pour attacher la laisse au collier.A peine la peine la porte entrouverte,il fonce a plein tube, m obligeant a courrir sur mes sabots branlants,il se precipite sur son lampadaire favori pour l arroser avec delice, puis  il accepte enfin de marcher a mon rytme,s arretant juste en couinant devang chaque portail de ses copains esperggggant les voir.

Publicités