Bien au chaud dans un lit clos


Il ne fallait pas être bien grand ou alors dormir plié en deux, car les lits clos, en Bretagne, ne mesuraient pas plus d’ un mètre soixante dix…Mais il devait  faire bon l’hiver,quand l’âtre n’était plus que cendres. 13Après une rude journée à pêcher en mer, travailler aux champs, ou avoir dansé comme des fous dans un fez-noz, on pouvait profiter la d’un repos absolu,sans bruit, même le chant d’un coq trop matinal ne pouvait alors vous atteindre.

Publicités

Un commentaire

  1. ermite-athee · février 14, 2015

    Pas facile pour  » batifoler  » non plus …
    F.

Les commentaires sont fermés.