LES BONBONS DE MA MERE


C’était une sacrée gourmande, et j’ai de qui tenir!  Dans ses placards on trouvait toujours de délicieuses choses,qu’elle achetait en confiserie. J’adorais aller choisir avec elle, dans des bocaux en verre, bien alignés, ils me tentaient tous: les coquelicots et violettes bien sûr, mais aussi beaucoup d’autres douceurs dont le nom ne me dit plus rien tout simplement parce que ceux la, on ne les trouve plus nulle part!  Fabriques à caries que tout cela,quand on croque à pleine dents, mais bon souvenir d’enfance tout de même, moins chimiques que les fraises tagadas et les espèces de « frites » de toutes les couleurs.images (5)

Publicités