UN GLOBE QU’IL FAUDRAIT SE PARTAGER


journee_Terre_2011Le partage,un joli mot, une évidence, mais qui semble inadmissible à beaucoup, prisonniers de leur argent, de leur pouvoir, qui ne pensent qu’a posséder, à AVOIR alors que le bonheur c’est plutôt d’ÊTRE ont-ils donc besoin de s’entourer de fastes et d’être couverts d’or? Ils n’ont rien compris et ne s’en rendent même pas compte.     ÊTRE est tellement plus satisfaisant AVOIR.  Certes, un minimum est nécessaire pour l’essentiel,mais accumuler sans cesse, toiser de toute sa hauteur ceux qui possèdent trop  peu, c’est 44397388_pvivre la tête à l’envers, n’avoir rien compris à ce qu’est la vie, la vraie, celle qui nous fait vibrer, rire et n’avoir pas honte de verser quelques larmes..

Publicités