MÊME PAS EN RÊVE


Voilà un endroit ou je n’ai jamais eu envie de mettre les pieds. Je ne comprend  pas qu’avec la crise il y en ai toujours autant!                                                                    Quelle sont donc les personnes qui fréquentent les instituts  de beauté ? Oups! il semble me souvenir tout de même que dans ma lointaine jeunesse,j’ai franchit le seuil d’un de ces établissement une fois c’était pour me  faire épiler les jambes avant l’été; je me souviens que l’esthéticienne avait eu un mal de chien pour venir a bout de ma pilosité arrogante. Elle s’arque- boutait de toutes  ses forces pour tirer ses bandes de cire brûlantes répétant sans cesse » ah, c’est ma cire qui doit être trop vieille,j’aurais du la changer! »courageuse elle a été jusqu’au bout, en mettant un temps infini.     Mais me faire poser des masques, maquiller ou vernir les ongles cela. ne me dit rien qui vaille.     Oui, alors qui va là dedans ? Les plus jeunes sont déjà belles, il n’y a rien a ajouter, quand aux plus vieilles c’est peine perdue, un ravalement de façade ne changera pas grand chose.Une maison en ruine,même avec un coup de peinture par dessus n’attirera personne.Au dessus de cinquante ans, c’est la beauté de l’âme qui ressort…..massage-chatl-1186437659-000000000

Publicités

Voeux aux aventuriers de la vie, Jacques Brel


comment ne pas être d’accord avec ce texte lumineux !

Éditions du Monde Premier

 Silhouette, group of happy children playing on meadow,
« Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir et l’envie furieuse d’en réaliser quelques uns. Je vous souhaite d’aimer ce qu’il faut aimer et d’oublier ce qu’il faut oublier. Je vous souhaite des passions, je vous souhaite des silences ; je vous souhaite des chants d’oiseaux au réveil et des rires d’enfants.
Je vous souhaite de respecter les différences des autres, parce que le mérite et la valeur de chacun sont souvent à découvrir. Je vous souhaite de résister à l’enlisement, à l’indifférence et aux vertus négatives de notre époque.
Je vous souhaite enfin de ne jamais renoncer à la recherche, à l’aventure, à la vie, à l’amour, car la vie est une magnifique aventure et nul de raisonnable ne doit y renoncer sans livrer une rude bataille. Je vous souhaite surtout d’être vous, fier de l’être et heureux, car le bonheur est notre destin véritable. »
Jacques Brel, 1968

Voir l’article original