MÉNAGE DE PRINTEMPS SOUS LE CRANE


 

Pouf pouf! il n’y a pas que la maison qui aurait besoin d’un grand ménage de printemps, la tête aussi ! Trier, benner les mauvaises choses, ne garder que le meilleur!                                  J’ai donc sorti ma grosse poubelle imaginaire, j’y ais déposé avec soulagement tout ce qui coince ; les mauvais souvenirs,les peurs irraisonnées, les paroles blessantes reçues ou échangées,les regrets improductifs. En leur disant « adieu » à tout jamais je me suis sentie légère, légère comme une bulle de savon !tete-vide11618378

 

 

 

 

 

 

 

Publicités