UN RESTAU BIEN ORDINAIRE


garcon-de-cafeIl y à « l’homme seul » que l’on a placé sans scrupule collé près de la porte des toilettes sur une mini-table, la casse-pied exigeante qui met …trois plombes à choisir son repas , le couple d’amoureux transis à qui l’on pourrait servir de la pâtée pour chien sans qu’il ne s’en rende compte, et puis l’inévitable famille nombreuse  aux enfants très bruyants. Le célibataire se tord les mains en soupirant de désespoir, il a l’impression qu’on ne le vois pas, on ne lui à même pas encore présenté le menu! Il hésite à partir mais il sait qu’il sera aussi transparent, dans un autre restaurant. Quant enfin on s’occupe de lui, les enfants grouilleurs en sont déjà à leurs desserts… Le plus petits’écroule sur lui en allant se laver les mains, mais c’est son pantalon qui a pris le plus gros de la glace au chocolat et sa mère, confuse, ne fait « qu’étaler » sa tache!Comment se présenter à son rendez-vous dans cet état ?                                                               flirt

Publicités