LES CHIENS DU GUET


helldogOeil de braise, crocs luisants dans la nuit,il ne valait mieux pas les croiser lorque les portes de la ville de saint-malo étaient femésOn les lâchait sur la grêve,gardiens des remparts et de la ville jusqu’au matin, ils sont restés sur le blason de la ville ou ils ont l’air de gentils toutous.Et on les voit encore parader intra-muros avec leurs maîtres-chien, que l’on appelait chiennetiers.

250px-Blason_Saint-MaloAu matin,une   sonnerie de trompette avertissait les braves gens qu’ils pouvaient sortir de leur trou.      J’imagine la peur d’un jenne galant, sorti en douce de chez ses parents et s’étant endormi dans les bras de sa belle, il lui faut rentrer!choisir entre le courroux de son père ou servir de repas aux molosses….Cruel dilemme!

Publicités

4 commentaires

  1. annyck08 · décembre 15, 2012

    merci, Anne pour cette belle histoire.

  2. erwin · décembre 15, 2012

    grrrrrr bon appétit !

  3. LOOFY · décembre 15, 2012

    Chienne de vie pour les seducteurs…

  4. annieahmad · décembre 16, 2012

    hello bon dimanche bises

Les commentaires sont fermés.