un an de plus ma douce !


  • il y a déjà trente et un ans se passait un évènement capital à Fontenay-aux-roses ! capital pour moi du moins ! l
  • la naissance de ma première fille Marie ! avec toutes les lettres qu’il faut pour , elle avait tout pour être aimée
  • pas d’échographie à l’époque, du moins pas partout ! on accouchait donc d’une pochette surprise !
  • Une fille ! j’en pleurais de joie ! ( le premier était un garçon !) je me suis sentie tout d’un coup entourée d’une
  • douce nuée rose euphorisantse! Quel bonheur inouï d’avoir une fille !
  • éclatante de vie cet ange blond  ne faisait que rire et sourire !
  • ce qui fait que son « grand » frère de vingt mois la regardait d’un sale oeil !
  • un peu de jalousie peut-être ! il est difficile de ne plus être « l’unique «  » !
  • Marie par contre n’a pas cessé de rire quand son frère mathieu est né quatorze mois plus tard !!
  • Bon , c’est vrai,maintenant à trente et un an, peut-être est-elle un peu moins joisse !
  • mais le sourire lui va si bien !
  • elle a toujours une foule de projet mais ne va pas souvent jusqu’au bout!
  • car elle doute beaucoup d’elle même !
  • et moi je lui dis de foncer quand même et que les échecs rendent plus fort !
  • BON JE VAIS EMBALLER SES CADEAUX TANT QU’ELLE DORT !
Publicités