ma mie mamour tu me manques !


Egoîstement je voudrais que tu habites dans ma région ! pour te voir au moins une fois par semaine ! Te  voir , te parler , sentir la bonne odeur de fraaise des bois qui se dégage de ton petit cou si doux ! souvent je pique ton écharppe oubliée ici à noël ! quand je vois les autres jeunes femmes de ton age je les trouve bien fades ! toi tu brilles, tu irradies par tous les pores de ta peau ! toi ma grande  et ma  toute petite à la fois ! ma belle Nina !

Je suis si fière de toi ! tu es la quatrième et petite dernière comme moi , par moment , en te voyant , je me retrouve jeune ! la seule différence c’est que j’étais mille fois plus bête !  toi tu es super brillante ! ( celà doit çetre le bon côté paternel et bosseur !) moments bénis ou nous sommes ensemble ! je les gardes précieusement dans mon coeur !! tu as tellement d’amis , et je le comprend qu’il faut retenir des moi à l’avance pour un rendez-vous avec toi !

Publicités

bien fait pour moi ! je le savais !


Noël est passé depuis trois semaine , mais il a laissé des traces piquantes partout !  Mon aspirateur à rendu son tablier, trop dégouté ! mes chaussons ne méritent  plus leur nom ! en fait se sont des hérissons porte-pieds !

ben oui !  le grand fautif c’est le sapin épicéa , comme d’ab !les aiguilles de  cet arbre plein de malices qui refusent de déserter les lieux avant que les oeufs de pâques ne les chassent!    là c’est la génération spontannée ! je passe l’inspection générale le vendredi soir , le samedi matin elles reviennent en rangs  serrés ! mais comme les sapins en plastique me donnent le cafard et ne plaisent pas du tout aux enfants, je n’ai pas fini de voir pleins de « poils verts » ressurgir chaque année !

tout va très bien madame la marquise …..


Jadis ma sainte mère fredonnait souvent cette chanson dans la cuisine ! j’avais remarqué que c’était surtout lorsqu’elle était quelque peu fâchée contre mon père !    Moi je l’aimais beaucoup cette chanson ! je la trouvais même géniale ! elle signifiait que dans les pires catastrophes il fallait garder son sang froid !  toujours relativiser ! marquise ou pas !                                                                                                                                                                                                                       Voir les choses de haut , se rendre compte que tout le côté matériel n’a que très peu d’importance !   Et se rendre compte que chaque épreuve , même si on ne s’en rend pas compte sur le coup a son côté positif !  bien souvent préventif ! on tâchera de ne plus se laisser prendre !

jE RIGOLE !  mais celà ne marche pas toujours sur moi ! mais du moment que ne sont pas détruites en nous les valeurs essentielles à mes yeux : l’Amour et l’Humour , je crois que tout peu s’arranger !