lettre numéro 7 …. je crois !!


Je ne te connais pas encore bien mais je te devines….C’est comme si je te connaissais depuis la nuit des temps et tu vas me sortir de mon clair-obscur….Je le sens, je le sais, c’est une certitude ! trois jours sans toi et c’est déjà la mort !je m’étiole et je fane en un rien de temps ! je ne suis qu’attente ! je guette les passants par la fenêtre….même sans mes lentilles je te reconaîtrais de loin ! à ton allure, à  ta démarche, à l’aura qui te devance…. Ne perdons pas un instant mon amour, rejoiuns moi et partons dans notre pays ou il fait si bon !  viens vite ! je t’attend !

Publicités

3 commentaires

  1. erwin · janvier 4, 2011

    Ben dis-donc…
    Si je ne savais pas que ce n’est pas à moi que tu t’adresses
    je risquerais fort d’être terrassé par une nouvelle attaque…
    La première c’était il y a de cela 20 ans.
    Et moi, tu ne riusques pas de me voir apparaître au bout de ta rue, hémiplégie oblige…
    Mets quand-même tes lentilles, on ne sait jamais…
    Ciao !
    Erwin

  2. annenazaire · janvier 4, 2011

    mdr Erwinn ! mais je t’aime comme tu es ! l’amour est plus fort que tout ! sur ce monde et ailleurs ! je t’embrasse !

  3. annenazaire · janvier 5, 2011

    là c’est un peu ce que je suis en train de vivre …..

Les commentaires sont fermés.