à vos marques ! prêts ! partez !!


tous les téléphones vont s’agiter en même temps !

 BONNE ANNEE LES COP  !!!!

NOUVELLE ANNEE ! on espère tous qu’elle sera meilleure ! dans une demi-heure on change d’année ! YOUPI  ! j’adore le changement !

 

 

l’espoir fait vivre ! même après des déceptions terribles , il nous faut le garder !

Publicités

la totale !


mario bross n’a pas daigné se déplacer ! j’ai du sortir dans la froide grisaille car je me suis aperçue que je n’avais plus assez de gallettes de riz pour mes nems de ce soir ! cerise sur le gâteau, la robe que je voulais mettre ce soir est déchirée !! mais tout celà n’a pas grosse importance !  Interdiction de râler pour finir l’année en beauté ! et là je veux en profiter pour vous souhaiter à tous  UNE ANNEE FORMIDABLE !

pendant  que ne sonnent les douze coups de minuit, je penserais à vous mes amis !

et je vous souhaite pour 2011 une année boulversante, émouvante, riche en petits et grands bonheurs de toutes sortes !

je pensais bien l’avoir perdu depuis des lustres !


Comme quoi, celà rapporte toujours de faire des fouilles sous son lit !

j’ai retrouvé ce vieil article de « ouest-france » que je croyais avoir foutu à la poubelle depuis longtemps ! c’&tait lorsque j’avais gagné mon premier concours de poésie ! depuis j’ai eu des tas de diplomes, mais la première fois ça marque plus ! ce sont les seuls diplomes que je possède d’ailleurs ! je n’ai été que jusqu’au bac ! trop flemmard et trop versatile pour faire des études ! alors là c’est bourré de scotch et il faudrait une loupe pour lire ! ce journal avait paru dans l’ouest france de saint-nazaire et de saint-malo ! je me demande s’il est possible de retrouver un si vieil article ! celà amuserait mes enfants ! Bon, du coup je suis toujours en pyjama et je ne sais plus du tout ce que je cherchais sous mon matelas ! grr !

une douche glacée dès l’aube ! c’est pas follichon !


et voilà le « pompompom » du jour qui débarque , et je me retrouve devant mon écran claquant des dents!  pour vous conter justement une histoire de pomme !  mais de pomme de douche cette fois-ci !   ah elle a bien choisi son jour pour me faire suer ! (des sueurs froides, du coup) en plus ma chaudière est toute neuve ! sacreubleu ! l’eau coule chaude partout, sauf sous la douche !

il va encore falloir que je me mette à genoux devant un plombier hypothétique ! qui ne voudra même pas se déplacer aujourd’hui sauf si je lui offre un pont d’or ! c’est sûr il va me mettre sur la paille vite fait et je commencerais l’année dans le rouge !

Pitié monsieur le plombier ! je vous prie de venir me dépanner ! mes cheveux se transforment en stalactites et mes pieds sont gelés !

!

j’hésite entre une lettre d’amour ou un p’tit coup de « pompompom !!


bon,mes yeux étant à peine ouverts, je vais opter pour la lattre d’amour ! car il n’y a pas besoin de réfléchir ! les mots coulent tout seuls  …. ALLEZ ON Y VA : lettre numéro  6 !!

La seule chose qui m’ennuie un peu, c’est que j’aime un muet !   j’ai un peu l’impression de parler toute seule ! de parler pour deux ! il est vrai que lorsque tu ouvre la bouche c’est pour dire des choses capitales comme  » je t’aime ma douce ! »  bien sûr celà me fait plaisir ! mais j’aimerais aussi que tu me parles un peu de toi ! de ce que tu aimes ou que tu n’aimes pas ! des  « petites madeleines  » de ton enfance…avec un style moins pompeux que Proust mais un peu quand même ! savoir quels étaient tes jeux, tes rêves d’enfant !

 alors n’ayant rien sous la main, que quelques photos quémandées dans ta famille , je brode ….tu es le petit garçon du milieu, qui tape dans son ballon avec enthousiasme ! tu es ce regard blleu étonné qui découvre la vie avec appêtit  !  grand frère et petit frère à la fois !                           Sans doute me trouves tu trop curieuse … mais moi je t’ai tout dit de moi ! soulève ton tchador et parles  moi ! parles moi ou je me refermerais toute seule dans mon coin comme une huître ! je vais essayer de me taire un moment ! peut-être ainsi pourras tu mieux te livrer…. je suis toute ouie ! vas-y mon âme ! juste deux derniers mots :  » je t’aimes !  » a toi maintenant !

lettre numéro 5 !


Il était là, coinçé entre les pages des « fleurs du mal » quand j’ai ouvert le livre il est tombé sur mes genoux ! alors des bouffées de souvenirs sont remontés a la surface…..

j’ai bien vielli depuis ce temps là ! toi tu ne vieilliras  jamais ….. ton nom, deux dates trop proches hélas ! c’est tout ce qu’il reste de concret !tu aurais aimé ce petit cimetière …après de longs mois de chagrin, de révolte, de dégoût, je suis désormais sereine !tu n’aurais pas aimé que je joue la veuve eplorée toute ma vie ! je suis sûre que tu m’aurais dit : « vis ta vie ! oublie ! » j’ai vécu ma vie, mais je n’ai rien oublié ! et puis je me dit que c’était trop beau pour être vrai ! qu’avec le temps nous aurions connu la routine et l’ennui …. alors que là je ne garde que les belles images ! reposes  en paix Jean-marc !

mais ou son passées mes culottes ??


j’en ai pourtant une collection incroyable ! alors expliquez moi pourquoi je suis obligée de porter des shorts de pyjamas, tous ces jours-ci , sous mes jeans !  c’est horriblement gênant ! j’ai l’impression de porter une grosse couche qui plisse !à la rigueur je comprendrais si je mettais le linge dehors ! un coup de vent et hop ! elles s’envolent chez les voisins ! Bon ! il faut que je fasse des fouilles ! ou coinçées derrière les radiateurs, ou dans une cachette secrète des chats ! 

 ce qui ne me surprendrais pas du tout de leur part ! ils sont en effet compètement surexités en ce moment ! ils doivent se préparer une super soirée avec leus potes pour demain soir ! culottés ceux là tout de même !

mais quelle idiote je fais !!


Taupes toutes les deux nous portons soit des lentilles soit des lunettes !  ayant porté mes lentilles très tard ces derniers jours , avant-hier j’ai trouvé qu’il serait raisonnable de me payer une journée lunettes pour reposer un peu mes yeux révoltés !  seulement voilà ! nous posons nos lunettes sur le même  lavabo, nina et moi, avant d’aller dormir !  et quand, le lendemain matin , sur la pointe de mes chaussons-chats et très vite pour ne réveiller personne , j’ai voulu enfiler mon jean et mes binocles,   je me suis trompée bien sûr ! (je ne me regarde pas souvent dans la glace !) au moment de partir pour la gare, j’entend un cri qui me glace ! « maman ! j’trouve plus mes lunettes ! » et nous voilà cherchant comme des damnèes, dans tous les coins et recoins de la maison !                                         et c’est seulement au moment ou on s’est penchées pour regarder sous son lit que Nina à découvert, en éclatant de rire que SES lunettes étaient sur MON nez ! ouf !

lettre quatre ….


tu as débarqué dans ma vie comme une trombe ! au moment ou je n’attendais plus personne ! tu as débarqué comme un arc en ciel après la pluie ! et tout de suite ma vie a changé ! de ton souffle tu a balayé toutes mes certitudes, toutes mes vieilles manies, ma façon de voir la vie !  tu m’as dépouillée comme une fleur de pissenlit ! et bien sûr, toute contente, je me suis laissée faire !                                                        

Parfois je me demande si je t’aime ou si je te hais !mais un seul baiser de toi enlève tous mes doutes !

lettre trois !


Tu m’as dis que c’était fini entre nous ! je suis restée abasourdie mais je respecte ton choix ! je m’étonne de n’être pas plus triste ! j’avais pourtant l’impression que tout allait bien entre nous ! la seule question que je t’ai posée c’est de savoir si tu étais heureux …et tu m’as répondu « oui, je suis désolé ! » pourquoi être désolé ? moi je suis très contente que tu sois heureux ! crois-tu que j’aurais tout fait pour te retenir ?  on ne « retient » pas les personnes que l’on aime ! j’ai toujours détesté les oiseaux en cage ! ok ! je reste seule ! mais pas une larme sur ton départ ! je t’aime toujours mais peu importe ! je crois que lorsque l’on aime quelqu’un notre seul souhait c’est qu’il soit heureux avec ou sans nous !

je te souhaite une très belle histoire ! et je t’embrasse…. de la façon dont tu le souhaites…..