si le café n’existait pas il faudrait l’inventer !


Couchée comme les poules , le plus souvent avant minuit, je me réveille souvent de bonne heure !! dés que je pose u pied hors du lit , deux lascars toquent à ma porte comme s’ils n’avaient pas mang& depuis huit jours ! miaulnt à fendre l’âme ils me précèdent dans l’escalier jusqu’à leurs gamelles dans la cuisine !  Je lorgne bien sur la cafetière , impatiente moi aussi ! mais rien à faire !! bien obligée de céder je les sert d’abord ! pour boire en toute tranquilité mon divin breuvage !! celui qui va me permettre de passer de l’état de zombie à celui d’être humain !! bon ! la cafetière a fini de glousser j’ y vais !! à plus !!
Publicités