blasé…vous avez dit blasé ?


Plus rien jamais ne l’émerveille! pas même une nouvelle rose qui s’ouvre au soleil! il passe devant, indifférent, il ne saura jamais le parfum qu’elle a exhalé pour lui plaire! aucune musique n’arrive a l’émouvoir, envie de danser,de siffloter a l’unisson, ou de verser une petite larme de joie! le rire des enfants l’exaspère! les plus beaux paysages ne lui prennent pas aux tripes! on dirait qu’il a tout vécu, tout lu, tout eu, tout bu!  près de lui on passe pour des extras-terrestre, des exentriques fous a lier!    Ma mammia! on en rencontre encore des gens comme ca! j’ai envie de les fuir en courant! ils donneraient le cafard a tout un régiment!                    Est-ce que c’est parce que on leur a tout donné, trop tôt, sur un plateau, qu’ils n’ont plus envie de rien! je préfère avoir presque rien et encore envie de beaucoup de choses!
Publicités

24 commentaires

  1. perle · mai 24, 2009

    je pense comme toi anne , il ya tant de choses a découvrir , des petits riens qui sont si beaux …. MAIs qui est ce jeune homme ainsi,,,,,,?,,,BISOUS BONNE JOURNée

  2. annie · mai 24, 2009

    oui qui est il? apparemment c\’est un autiste ! triste maladie mais parfois on peut les reeduquer avec beaucoup de patience il ne sait pas lui meme qui il est , enfermé dans sa bulle ! bises bon dimanche

  3. ashdee · mai 24, 2009

    Je fais bien le blasé, quand j\’ai un peu trop bu.

  4. Patrick · mai 24, 2009

    Euh, kikou Anne ! J\’sais pas trop de qui tu causes mais, sincèrement, je le plains… Doux dimanche à toi. Gros bisous ! Par contre, Agnès & toi, si vous continuez (album-photo : There\’s a Light !!! Chez ouam\’), si vous continuez, j\’vous sépare (lol) !

  5. Oiseau Bleu · mai 24, 2009

    Oh! Oui des gens blasés il y en a un certain nombre…Comment peut -on être blasé quand il y a tant et tant de choses à découvrir. Je mémerveille toujours devant une belle fleur, toujours autant de plaisir à voyager justement pour mémerveiller. Tu sais quoi ? je pense que l\’on donne trop à nos enfants, dés le plus jeune âge ,ils voyagent, ils possédent toutes les derniéres technologies, la télé leur donnent l\’impression de connaître le monde entier ….alors qu\’est -ce qui pourraient les étonner ? A 10 ans, ils sont déjà blasés. Dommage…. Bisous. Bon dimanche.

  6. Benjamin · mai 24, 2009

    L\’époque est à la dépression qui s\’ignore. J\’ai devant moi plein d\’étudiants blasés. On leur a dit que leur jeunesse était un trésor. Ceux qui y croient vivent sur ce mensonge préparé par leurs aînés. Ils vivent dans la peur de perdre une jeunesse qui n\’a que son énergie et peu d\’aliments… Faire le blasé est alors la seule manière de donner une semblant de sagesse et d\’intelligence à cette vérité : on a vite fait le tour d\’un jardin minuscule où l\’on a mal cultivé ses fleurs…J\’en veux (inutilement) à nos aînés qui ont promu le jeunisme plutôt que l\’apprentissage à chaque âge et le progrès fait par l\’expérience. Mais c\’est un argument disons culturel relayé par le commerce et le marketing !Je crois très sincèrement à une grande dépression de bons nombre de jeunes qui se disent DEVOIR profiter d\’une jeunesse promue toute puissante et en vérité historiquement bien creuse. Ses attitudes soit blasées, soit cyniques, soit agressives, soit prenant l\’air du "second degré" et du "nan j\’déconne", ne sont qu\’une manière de gérer (mais aussi de sur-creuser) l\’impasse d\’une fausse situation où elle se trouve. Elle n\’a pas trouvé encore celle ou celui qui mettrait en mots et en projet son avenir ; elle parle et pense dans les cadres de ses aînés qui, paradoxalement, la fêtent comme jeune et lui procurent leur mots/maux.

  7. Benjamin · mai 24, 2009

    "qui s\’ignore" ou plutôt qui n\’a pas les mots / les concepts pour s\’extraire de là, et donc n\’a pas intérêt à se déclarer, car que faire après ?

  8. anne · mai 24, 2009

    ce sont peut-être aussi les plus "ignorants" qui dépriment le plus?

  9. Benjamin · mai 24, 2009

    De cela, Anne, je suis absolument convaincu.

  10. Erwin · mai 24, 2009

    Blasé… tu as dit blasé…Je le plains, celui qui joue au blasé – car il le joue, on n\’est pas blasé, on joue le blasé – Oui, je le plains, car il passe à côté de tant de merveilles,de tant de belles choses !Mais pour ça il faut avoir le courage de passer pour un ignorant…pas avoir peur de poser des questions, de dire je ne connais pas…Jouer au blasé est finalement une preuve de faiblesse.Je vais avoir 80 ans et je suis fier de dire que je ne suis pas blasé,Que je veux toujours et encore apprendre !Erwin

  11. LO · mai 24, 2009

    Perso, je n\’aime pas trop le mot… blasé… De mon point de vue, une personne qui a en l\’apparence serait plutôt en souffrance.BisousLO

  12. tsat · mai 24, 2009

    c\’est un problème à ne pas prendre à la légère mais qu\’il faut soigner car c\’est une maladie.Il faut qu\’il soit bien entouré de personnes qui lui donne envie de revivre.bise et à bientôt!

  13. Michel · mai 24, 2009

    Anne, J\’aime le ton de tes billets…………..Normal d\’être blasé quand ta vie se résume à du virtuel !!! Mais ne jamais oublier que les femmes (mères) font les hommes (enfants) !!!!Etrange mais il fallait d\’abord soigner les parents !!!Bises du Cotentin

  14. Manobia · mai 24, 2009

    à la limite…qu\’ils passent à côté des choses…c\’est leur affaire (bien que ça nous attriste si ce sont nos proches), mais moi ce qui me troue (et je suis poli), ces( ceux qui mettent ça sur le dos de la "société", mot fourre tout, qui ne les distrait pas assez. j\’en ai connu, et j\’en parle d\’autant plus en connaissance de cause que ça a été mon cas ado et post ado…j\’ai mis pas mal d\’années à comprendre que tout cela m\’appartenait en propre…

  15. La noiraude · mai 24, 2009

    Ha je te rejoint tout à fait. Je n\’aime pas ces gens. Déjà, ils sont d\’un ennui mortel et en plus, puisqu\’il s\’interresse a rien, il ne s\’intéresse pas à toi et ne comprendra même pas ton intéret. Alors à quoi bon. *Moi j\’aime les passionnés, mes originaux. Tout le contraire de ces gens quoi.Mais c\’est vrai qu\’ils existent. Heureusement, en principe, il ne reste pas longtemps dans notre entourage. Ce sont plutot des nomades dans leurs connaissances.

  16. nuage · mai 24, 2009

    J\’aime mieux les gens positif .. le cafard de temps a autre c,est normale mais quand un rien devient une critique sois qu\’il ou elle a besoin d,aide ou sois que c,est qu\’il ou elle ne se donne pas la peine de voir plus loin …

  17. LO · mai 25, 2009

    Hé ben… certaines n\’y vont pas avec le dos de la cuiller ! Une chose m\’apparaît très clairement : on ne sait pas ce que l\’on sera demain… et qui sait si on n\’est pas déjà soi-même royalement emmerdant aux yeux de certains ? Ainsi que l\’écrit Manobia, le chemin est parfois long avant que l\’on devienne partie prenante de son propre "bonheur". Benjamin l\’explique bien également… De fait… selon moi… un peu d\’empathie et moins de jugements de valeur seraient les bienvenus !

  18. chantal-littlecocoon · mai 25, 2009

    Crois tu vraiment que c\’est parcequ\’on leur a tout donné???? Je ne crois pas ,mais je trouve qu\’il est malheureux de rencontrer des gens qui plus rien n\’interresse ,mais je crois sincèrement que c\’est là que nous devons nous arreter ,pour essayer du mieux qu\’on peut de lui rendre gout aux belles choses que la vie nous offre . Bon maintenant ,ce n\’est que mon opinion hein !!! a chacun de voir . Gros bisous et très bon début de semaine

  19. Miche · mai 25, 2009

    Lol, ce qui nous gêne chez les autres ? Ca parle beaucoup de nous ça…De notre différence, de notre sentiment de « supériorité », de notre grande capacité à faire des comparaisons.Et si j’en parle, c’est que je suis aussi concernée.Parles-tu de la jeunesse ?Que peuvent-ils ces enfants que d’être comme nous les avons faits ?Amicalement

  20. Monique · mai 25, 2009

    100% d\’accord avec la dernière phrase. Mais tout le monde a le droit d\’avoir une autre opinion. On a celle qu\’on peut. Et puis ça peut changer dans la plupart des cas, même pour certains autistes avec les nouvelles méthodes "psycho-scolaires" qu\’on voit à la télé. Tant qu\’il y a de la vie, il y a quoi ?

  21. guichou · mai 25, 2009

    On ne peut rendre les gens heureux malgré eux ! bisous

  22. marie-jo · mai 25, 2009

    Le contraste des deux images que tu as choisies pour illustrer ton billet est tellement grand, que cela en est presque gênant ! je n\’arrive pas à "soutenir" le regard perdu de ce jeune-homme. Pourquoi est-il comme ça ? Il me fait de la peine. Mais je comprends ce que tu veux dire aussi. Personne n\’est obligé de prendre toute la misère du monde sur son dos. Et se préserver de certains qui en font un peu trop dans le marasme, permet d\’être à l\’écoute de ceux que l\’on aime par dessus tout. Et n\’est-ce pas quelquefois le plus important ? Le plus difficile, c\’est de faire le tri… si ! Bises, Anne.

  23. Christian · mai 25, 2009

    Pouvoir (encore )s\’émerveiller par le spectacle de la nature.Prendre conscience de la force des plus petites choses.Revenir à plus de simplicité. ( sans être simpliste)

  24. achille76 · mai 26, 2009

    fatigué par certaines choses ok,mais blasé de tout ,que non!!!…il y a plein de choses nouvelles chaque jour,meme si elles paraissent semblables à celles de la veille…il suffit d\’ecouter et de regarder autour de soi… bises

Les commentaires sont fermés.