ma mèrel ….la Mer… ..


  Elle a berçé toute mon enfance,la maison ou je suis née était toute proche…mes premiers pas,maladroits, je les ai esquissés sur le sable,j’aieu la chance d’ouvrir tout bébé mes yeux émerveillés sur elle,d’enregistrer dans mon cerveau  le chant apaisant de ses vagues,plus tard, bien que la sachant dangereuse pour les marins,je n’ai jamais eu peur d’elle!  Lors des grandes marées, je courrais sur les rempars, riant de me faire éclabousser!          quand j’ai su nager, ce fut un des plus beau jour de ma vie! j’ai appris toute seule, en laissant d’abord un pied au fond! puis je me suis lançée!           Quelle sensation extraordinaire! ne plus sentir le poid de son corps! être en symbiose totale avec Elle! Plus tard j’ai habité loin d’Elle,ne la retrouvant que l’été, alors j’éprouvais un manque terrible! mais les retrouvailles étaient une fête!  mariée, je suis restée dix-sept ans éloignée, aussi dés le divorce pronnoncé j’ai filé la rejoindre,mes quatre enfants sous les bras!            je trouve curieux quel’on nomme notre planète la"terre" alors que la surface des océans est bien plus grande! c’est le bleu qui domine!  on dit des rêveurs qu’ils n’ont pas les pieds sur terre, bien moi j’ai les pieds dans l’eau 
Publicités

2 commentaires

  1. guichou · janvier 17, 2009

    un joli billet accompagné d\’une photo qui l\’est tout autant ! j\’aime aussi la mer mais je préfère rester dans l\’eau à trois mètres du bord étant donné la nageuse hors pair que je suis ! j\’ai écrit un billet le 3.9.07 sur "ma presque noyade" ! quelle trouille ce jour là ! bisous

  2. La noiraude · avril 3, 2009

    Haaaaa l\’eau, je n\’ai pas de mer, mais une multitude de lacs (le jura et le pays des lacs). Je suis un vrai poisson. C\’est un rai bonheur que de nager. Je suis en manque tout l\’hivers. A quel plaisir de se laisser flotter…

Les commentaires sont fermés.