comment ne pas s’énerver pour rien !


  il est curieux de constater que l’on s’énerve terriblement pour de petites choses, alors que l’on garde mieux son calme pour des choses graves! une paire de clefs égarée, et l’on injurie la terre entière!! on accuse tout notre entourage! alors que l’on apprend une bonne grosse mauvaise nouvelle: la chaudière est foutue, il faut en achetter une neuve, la on reste froid, bien embeté, certes ,mais calme quand meme!  j’ai remarqué cela à maintes reprises et j’en demeure toujours étonnée!
Publicités

Discussion sur Cl�op�tre – Extrait du showcase (1)


 

Citer le message précédent

Discussion sur Cl�op�tre – Extrait du showcase (1)


Lundi 22 septembre dernier au Th��tre de la Porte Saint-Martin � Paris, Kamel Ouali pr�sentait � la presse et aux professionnels une s�lection de chansons extraites du spectacle. Cl�op�tre, C�sar, Marc-Antoine, Ptol�m�e, Octavie, Charmion … ils �taient tous l� et fin pr�ts, ainsi que 30 danseurs qui ont donn� au public un apper�u de la magie des cr�ations de Kamel. (Attention, ce ne sont pas les d�cors ni les costumes d�finitifs de "Cl�op�tre")

Discussion sur 1�re action du CLE, le Collectif de Lib�ration des Emotions


 

Citer le message précédent

Discussion sur 1�re action du CLE, le Collectif de Lib�ration des Emotions


Un r�alisateur habit� par la passion du 7�me Art, offre � un casting improvis� de spectateurs qui s’en souviendront longtemps, leur premi�re exp�rience d’acteurs… La magie �ternelle et l’�motion partag�e du cin�ma !

les chats sont les rois de ma jungle!


  on entend souvent dire que le chat n’habite pas chez nous mais que c’est lui qui nous "tolère" dans son domaine !  et bien chez moi, c’est pire! ils me menent parle bout de leurs moustaches…Mon plus cher désir, les yeux a peine ouvert ce serait de prendre un café tout chaud : que nenni  ! il me faut dabord leur servir une
super patée nauséabonde "sardine aux petits légumes" dont l’odeur me soulève le coeur! je suis obligée d’optemper  car s’ils ne sont pas servis dans l’instant, ils tournent comme des derviches dans mes pattes et je m’affale avec mon café!        Je n’ai pas interet a poser une veste noire sur un fauteuil, ils se précipiteraient illico presto dessus pour s’y vautrer avec délice!  en se roulant furieusement dessus pour y coller leur poils roux! si par malheur, o u inconscience je laisse ouverte la fenetre de la cuisine je me retrouve souvent avec un pauvre oiseau mourant, irrécupérable! et son meurtrier qui me nargue, machonnant un bouquet de plume!il faut etre maso pour supporter des engins pareils me direz vous! ah mais j’avais oublié de vous dire une chose; ils sont tous deux de gros ronronneurs, et ne refusent jamais les calins